Bronchoscopie

La bronchoscopie est un examen réalisé au moyen d'un endoscope, un appareil formé d'un tube flexible de petit calibre muni d'une source lumineuse et d'une caméra, qui est introduit par le nez ou par la bouche afin de permettre au médecin de regarder à l'intérieur de la trachée et des bronches (grosses voies respiratoires des poumons). Cet examen permet aussi au médecin de procéder à des biopsies ou aspirations de sécrétions, au besoin. Certains endoscopes spécialisés comme l'écho‑endoscope (EBUS) permettent de visualiser les bronches et les ganglions lymphatiques près de l'estomac. La région de la cage thoracique où se trouvent les ganglions lymphatiques s'appelle le médiastin.

Pourquoi on fait une bronchoscopie?

On fait une bronchoscopie pour de nombreuses raisons, notamment :

  • diagnostiquer la cause de certains troubles respiratoires, tels une infection, une inflammation, une cicatrisation ou un cancer
  • traiter un trouble pulmonaire
  • faire des prélèvements de zones anormales mises en évidence par une radiographie
  • dégager les voies respiratoires qui peuvent être obstruées par un corps étranger ou l'infection
  • faire des prélèvements des ganglions lymphatiques enflés près des voies respiratoires
  • découvrir la cause d'une toux qui persiste

Comment se préparer à une bronchoscopie?

  1. Vous ne devez pas manger ni boire après minuit la nuit précédant l'examen.
  2. Apportez tous vos médicaments avec vous à l'examen.
  3. Il se peut qu'on vous demande d'arrêter temporairement de prendre vos médicaments anticoagulants (médicaments pour éclaircir votre sang) avant l'examen. Mentionnez à votre médecin tous les médicaments que prenez, y compris les médicaments en vente libre.  
  4. Vous ne devez pas conduire de véhicule motorisé après l'examen. Par conséquent, assurez-vous d'être accompagné d'un adulte responsable pour le retour à la maison, une fois l'examen terminé.

Comment se déroule une bronchoscopie?

La procédure peut durer 4 heures ou plus. La durée de la bronchoscopie varie entre 30 et 60 minutes. On vous administre une médication intraveineuse pour vous détendre. Vous n'êtes donc pas complètement endormi durant l'examen mais somnolent.

Le médecin vaporise ou laisse couler des médicaments anesthésiants (effet engourdissant) dans votre bouche et votre gorge pour les engourdir. Vous aller tousser un peu au début mais cela est normal. Une bronchoscopie n'est pas un examen douloureux.

On surveille votre taux d'oxygène dans le sang et votre pression artérielle pendant toute la durée de l'examen. Vous recevez également au moyen d'une sonde introduite par le nez de l'oxygène à respirer.

A quoi s'attendre après une bronchoscopie?

  • La présence d'un peu de sang dans les crachats immédiatement après l'examen est chose courante.
  • Il est interdit de boire et de manger pendant 2 heures après l'examen, ou jusqu'à ce que vous soyez capable d'avaler normalement. Vous devez rester dans la salle de récupération tant que vous n'êtes pas capable de boire et de manger normalement.
  • Les effets de l'anesthésie peuvent durer plusieurs heures. Il faut éviter de conduire une automobile, d'utiliser de la machinerie, de consommer des boissons alcoolisées et de signer tout document légal jusqu'à 24 heures après l'examen.
  • Il se peut que vous ayez mal à la gorge et la voix enrouée et que vous toussiez pendant quelques jours après l'examen. Il se peut aussi que vous fassiez une légère fièvre (inférieure à 38,5° C), auquel cas il est recommandé de prendre du Tylenol.

Quels sont les risques associés à une bronchoscopie?

La bronchoscopie est une procédure sans danger. Cependant, aucune intervention chirurgicale n'est jamais totalement exempte de risques.

  • Présence d'un peu de sang dans les poumons si une biopsie (prélèvement) a été prise. Il s'agit ordinairement d'un peu de sang dans les crachats.
  • Le pneumothorax (affaissement du poumon) est une complication rare qui peut survenir après une biopsie. Il ne nécessite ordinairement aucun traitement. Il suffit simplement de surveiller le patient. Dans certains cas, par contre, un drain thoracique est mis en place afin d'enlever l'air et de permettre au poumon de reprendre de l'expansion.
  • Plus  rarement, une infection thoracique, des réactions allergiques aux médicaments, des battements du coeur irréguliers et une crise cardiaque peuvent se produire.  

Le médecin peut vous mentionner d'autres complications possibles de l'examen avant que vous ne signiez le formulaire de consentement. N'hésitez pas à lui faire part de vos questions et de vos préoccupations.

Points à surveiller dans les heures et jours suivant l'examen.

Vous devriez communiquer avec le médecin qui a effectué la bronchoscopie ou vous rendre au Service d'urgence dans les cas suivants :

  • température supérieure à 38,5° C (101,5° Fahrenheit)
  • douleurs thoraciques importantes
  • présence de sang dans vos sécrétions en quantité importante
  • difficulté à respirer

 

Dernière mise à jour : 07/07/2016