Concours L'Art de donner 2019

Les gagnants de notre concours L’Art de donner 2019 sont :
 
  • Daniele Michaud - gagnant(e) de l’œuvre no 1, Inukshuk, réalisée par l’artiste Sandi McKessock
     
  • Mary Bartlett - gagnant(e) de l’œuvre no 2, Birch Trees In Winter, réalisée par l’artiste Dusty Green
     
  • Francis King - gagnant(e) de l’œuvre no 3, Happy Sunflower, réalisée par l’artiste Mirna Gallant
     
  • Margaret Wallace - gagnant(e) de l’œuvre no 4, Nature's Hope, réalisée par l’artiste David Iain MacDonald
     
  • Pas encore confirmé - gagnant(e) de l’œuvre no 5, Seascape, réalisée par l’artiste Gayle Meyer

 

Merci aux artistes commanditaires pour ce magnifique prix :

  • Sandi McKessock (Inukshuk). Sandi explique que la peinture est devenue pour elle un véritable voyage spirituel. Elle aime particulièrement peindre des portraits d’animaux et des inukshuks. Il y a pour elle quelque chose de magique au fait de pouvoir capturer l’esprit et l’âme d’une autre créature vivante et la peinture d’inukshuks est devenue thérapeutique, ne lui imposant pas de peindre avec réalisme absolu. Elle peut créer des couleurs et des formes qui lui plaisent et se perdre dans la couleur et la forme pure.
     
  • Dusty Green (Birch Trees in Winter). Dusty est un graphiste et artiste basé à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. Originaire de Plaster Rock, Dusty a déménagé à Fredericton pour étudier les beaux-arts et la conception graphique, et peint depuis plusieurs années des paysages abstraits en techniques mixtes. Inspiré par les couleurs complémentaires de la nature et par de larges traits de pinceau, ses tableaux voient les paysages du Nouveau-Brunswick à travers une lentille audacieuse et colorée.
     
  • Mirna Gallant (Happy Sunflower). Mirna est native d’Addis-Abeba, en Éthiopie. Elle a déménagé en Bosnie (ex-Yougoslavie) à l’âge de 12 ans. Mirna a ensuite déménagé au Canada en raison de la guerre en Bosnie. Elle a épousé un Canadien et a eu deux garçons. Elle a découvert son amour pour l’art après avoir suivi des cours d’art pendant qu’elle travaillait dans un programme parascolaire au Canada. Elle utilise l’aquarelle, l’acrylique et l’encre à l’alcool. Ces deux dernières années, Mirna a également commencé à créer des bijoux et d’autres articles avec des peintures acryliques.
     
  • David Iain MacDonald (Nature’s Hope). David peint exclusivement à l’huile, initialement au couteau, mais plus récemment au pinceau et au chiffon. Ses sujets vont de la nature morte à l’abstrait en passant par le paysage. Il n’a pas de formation formelle et peint principalement sur la base de son imagination. La peinture permet à David de libérer ses émotions. L’acte de peindre, tant les échecs que les succès, est souvent plus gratifiant pour lui que le produit fini.
     
  • Gayle Meyer (Seascape). Gayle ne se souvient pas d’une époque où elle ne dessinait pas et elle adore peindre. Au fil des années, elle a exploré divers médiums et formes d’art dans ses temps libres, mais ces dernières années, elle a pu consacrer plus de temps à sa passion. Elle travaille principalement avec l’acrylique, parfois l’huile, et a commencé à expérimenter avec l’encaustique.

Dernière mise à jour : 24/05/2019